En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu INRAE Logo_MUSE

UMR DGIMI Diversité, Génomes Interactions Microorganismes-Insectes

Axe GRImm

Responsable : Nicolas Nègre (nicolas.negre@umontpellier.fr)

A DGIMI, nous étudions l’effet de pathogènes viraux, bactériens et parasitaires pouvant être utilisés comme moyen de contrôle biologique, notamment contre les lépidoptères ravageurs de culture du genre Spodoptera.

Les chenilles de Spodoptera frugiperda, comme tous les insectes, possèdent un système immunitaire élaboré lui permettant de se prémunir contre ces pathogènes.

Sf_jp-carousel-69

(source : dgimiflorida2015)

Des barrières physiques tout d’abord : la cuticule, mais aussi les épithéliums exposés à l’environnement externe comme ceux des trachées ou encore de l’intestin.

l'homeostasie_vs_reponse_immunitaire

(Source : Wikipedia)

Ces cellules épithéliales sécrètent des peptides antimicrobiens et des espèces réactives de l’oxygène leur permettant de contrôler le microbiote présent dans ces compartiments.

Toutefois, certains pathogènes peuvent traverser ces barrières. C’est le cas du densovirus par exemple, qui effectue une transcytose lui permettant, depuis le bolus alimentaire, d’atteindre l’hémocoele. C’est également le cas des nématodes entomopathogènes ainsi que des parasitoides et de leurs virus associés.

Une fois dans l’hémocoele, ces organismes seront confrontés à différents acteurs de l’immunité.

Les hémocytes, sont des cellules circulantes, ou collées sur les tissus avoisinants, possédant des récepteurs membranaires leur permettant de reconnaître différents types de pathogènes, par exemple une bactérie gram-positive d’une bactérie gram-négative. Ces récepteurs vont activer des voies de signalisation intra-cellulaires qui vont activer les hémocytes.

Ces voies de signalisation sont très bien décrites dans plusieurs insectes modèles, en particulier la drosophile. Jules Hoffmann, de l’IBMC de Strasbourg, a en effet reçu le prix Nobel en 2011 pour ces travaux.

 L’activation des hémocytes va avoir plusieurs effets possibles :

  • la phagocytose du pathogène
  • l’encapsulation des corps étrangers
  • la synthèse de molécules effectrices dirigées spécifiquement contre la catégorie de pathogène rencontrée
  • la signalisation pour mobiliser d’autres hemocytes ainsi que des tissus comme le corps gras qui pourra synthétiser une plus grande quantité de molécules effectrices

Comprendre les spécificités de la réponse immunitaire d’un organisme permet de comprendre les conditions du succès ou de l’échec de ses pathogènes potentiels.

A DGIMI, nous étudions le système immunitaire de Spodoptera frugiperda, principalement sa régulation génique, dans le cadre de son interaction avec les pathogènes étudiés au laboratoire.

Ainsi, plusieurs actions et projets transversaux aux différentes équipes sont menées.

  • L’annotation et la phylogénie des gènes de l’immunité dans le génome de Spodoptera frugiperda.
  • L’étude de la régulation de ces gènes après contact avec des pathogènes
  • L’inactivation de gènes de l’immunité par RNAi ou CRISPR/Cas9