En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Institut Agro Montpellier LEPSE membre de Montpellier Université d'Excellence Labex AGRO Institut Carnot DigitAg

Site pour l\'UMR LEPSE

Plant-virus interactions under stress

Plant virus interactions
Plant adaptation to abiotic stress and viral epidemiology

Adaptation des plantes à la sècheresse et épidémiologie virale (APSEVIR)

bloc-marque-FEDER-region_large

La production agricole et le fonctionnement des écosystèmes sont fréquemment contraints par des épisodes de sècheresse et d’élévation de la température dont la fréquence et la durée devraient augmenter sous l’influence des changements climatiques, en particulier dans les zones méditerranéennes et tropicales et donc en Languedoc-Roussillon. Les recherches en agronomie doivent permettre de proposer une évolution des pratiques agricoles et une gestion durable des écosystèmes dans un contexte de limitation des ressources en eau. Les interactions entre les plantes, leurs cortèges de pathogènes, de symbiotes, de vecteurs et l’environnement abiotique sont encore trop peu intégrées à ces recherches. A ce jour, environ 900 phytovirus ont été décrits infectant environ 70% des plantes et générant des pertes majeures de productivité. Outre l’impact négatif des virus sur leurs plantes hôtes, un aspect inattendu mais convergent de ces virus émerge d’après la littérature. Dans certains cas, une infection virale pourrait être bénéfique en améliorant la tolérance des plantes à des stress abiotiques, comme un déficit en eau ou une température élevée. Ces résultats pourraient être en lien avec la grande réactivité des phytovirus à percevoir et réagir (en terme d’efficacité de transmission et de virulence) en réponse à un environnement extérieur perturbé (sècheresse, chaleur). Le but du projet APSEVIR (« Adaptation des plantes à la sècheresse et épidémiologie virale ») est donc de mieux comprendre les interactions plantes-virus en conditions de sècheresse et à terme d’envisager l’utilisation de la diversité de ces interactions pour faire face aux pertes de productivité dans les environnements actuels et futurs. Le projet tentera de répondre à deux questions : 1) l’infection virale améliore-t-elle la tolérance des plantes aux stress abiotiques et peut on utiliser cette caractéristique ? 2) Quelles sont les conséquences de la sècheresse et de la température élevée sur l’épidémiologie des phytovirus. L’idée qu’une inoculation virale dirigée (« vaccin de tolérance ») pourrait aider les plantes à faire face à des stress abiotiques est en émergence et pourrait donner lieu à des applications innovantes. La stratégie pour répondre à ces questions sera : 1) d’identifier les bases génétiques des réponses des plantes à des infections virales en conditions de sècheresse et de température élevée ; 2) d’analyser les relations entre virulence, efficacité de la transmission virale, et tolérance à la sècheresse et à la température élevée ; et 3) modéliser la dynamique des interactions plantes-virus et donc des paramètres épidémiologiques (virulence, transmission) en conditions de sècheresse et de température élevée.

Illustrations of the project

plant-virus-interactions_reference
epidemiological-factors_reference
Project-organisation_reference
Transmission-Preliminary-results_large

Figure 4. Effet d’un stress hydrique sur le taux de transmission de deux virus: le TuMV (UK1) et le CaMV (BJI). Plante hôte : navet (B. rapa). ** : P-value < 0.001. Van Munster (non publié).